C’est quoi, le kumite ?

On appelle kumite le travail de face à face avec un ou plusieurs partenaires.

Au Samouraï Karaté Club et au Karate Club Collonge-Bellerive, la progression dans le kumite passe par 5 étapes :

  • 3 étapes de face à face technique : le gohon kumite, le sanbon kumite et le ippon kumite.
  • 2 étapes de face à face style combat : jyu ippon kumite et jyu kumite.

Etape 1 : le gohon kumite

Cette étape est l’apprentissage du face à face. Il s’agit d’apprendre la notion de distance avec son partenaire, de connaître la portée des coups de poings et de se familiariser avec la première défense apprise, age-uke.

Déroulement : Tori, l’attaquant, effectue 5 attaques en avançant sur une ligne en coup de poings (joran oï-zuki) au visage. Uke, le défenseur, bloque ces techniques avec 5 défenses age-uke, le tout sur un rythme égal et sans accélération. Une contre-attaque avec un coup de poing niveau ventre (chudan gyaku-zuki) effectuée par Uke finalise la série.

Niveau d’apprentissage : ceinture jaune

Etape 2 : le sanbon kumite

A ce stade, il s’agit d’apprendre à bloquer une série de 3 attaques prédéfinies à différents niveaux (visage et ventre) qui est effectuée sur un rythme choisi par l’attaquant et de mettre en pratique les différentes défenses apprises.

Déroulement : Tori effecture 3 attaques en avançant sur une ligne. La première est un coup de poing visage (jodan oi-zuki), la seconde un coup de poing au ventre (chudan oï-zuki) et la troisième un coup de pied de face (mae-geri).

Uke se défend, dans l’ordre, avec les techniques suivantes : age-uke, soto-uke et gedan-baraï. Il contre-attaque alors avec un coup poing au ventre (chudan gyaku-zuki).

Niveau d’apprentissage : ceinture orange

Etape 3 : le ippon kumite et kihon ippon kumite

Le ippon kumite est la première étape où les défenses et les contre-attaques ne sont pas imposées. Elle permet au pratiquant de développer  les techniques qu’il désire approfondir et de choisir la mise en application personnelle des défenses qu’il a acquises jusqu’ici.

Toutes les attaques sont imposées et effectuées selon un certain ordre. Elles sont effectuées à gauche et à droite ceci afin que le défenseur soit obligé de travailler de chaque côté.

A un certain niveau, 2 défenses différentes doivent être mises en application pour chaque niveau d’attaque, ce de manière identique à gauche et à droite.

Déroulement : Tori effectue les technique d’attaques sur un pas en avançant selon l’ordre suivant :

  • Jodan zuki
  • Chudan zuki
  • Mae geri
  • Yoko geri
  • Mawashi geri
  • Ushiro geri

Uke se défend en reculant d’un pas. Il a libre choix sur la technique défensive et la contre-attaque. Toutes les techniques sont autorisées à tous les niveaux (poings, pieds, coudes, genous, balayage, etc.)

Niveau d’apprentissage : ceinture verte

Etape 4 : le jyu ippon kumite

Cette 4ème étape est le passage du kumite technique au kumite style combat.

Le jyu ippon kumite consiste à savoir bloquer et contre-attaquer de manière efficace et brève dans un style beaucoup plus proche de la réalité, à savoir avec les mêmes techniques que celles utilisées en compétition.

Les techniques d’attaques sont imposées et doivent toujours être amorcées avec la jambe arrière. La défense et la contre-attaques doivent être exécutées le plus rapidement et le plus précisement possible.

Déroulement : Les combattants sont face à face et débutent le kumite. Tori choisit et annonce la technique qu’il va effectuer et attaque. Uke défend et contre-attaque directement, de manière simple et efficace.

Niveau d’apprentissage : ceinture bleue

Etape 5 : le jyu kumite

Il s’agit là du combat libre en style compétition. Les règles applicables sont celles de la Fédération Mondiale de Karaté (FMK), à laquelle est affiliée la Fédération Suisse de Karaté (FSK).

Ces combats se déroulent sans contact et avec protections aux poings et aux pieds. Le contrôle des attaques et la précision des techniques sont seules récompensées.

De ce fait, toutes les techniques ne pouvant être parfaitement controlées sont interdites, telles que les attaques du genre uppercut, crochet et coup de poings et pieds ciculaires non contrôlés, etc.

Les combats enfants sont très réglementés et le contact est totalement interdit, sous peine de pénalité.

Pour plus de renseignement sur le règlement du kumite en karate, vous pouvez consulter les différents sites internets mentionnés dans nos liens favoris.

Niveau d’apprentissage : ceinture brune